On n’en peut plus ! Ce qu’on vit, nous les bénévoles !

Ferme 15 jours, ah non 1 mois, ah non 2 mois, 3 mois …
Trouve des solutions pour garder le lien avec tes élèves…
 
Continue de préparer ton gala, ah non pas de gala ! Communique bien, vite et bien!
 
Tes élèves et parents d’élèves attendent ! Allez dépêche !
 
Tu encaisses? Tu rembourses? Tu fais un avoir ? 
Notre casse tête quotidien, c ‘est tous les jours !!!!
Allez Tam, Cecile, les comptes d’apothicaire commencent..
 
On encaisse qui ? Quoi ? Y a des chèques depuis le mois de Novembre qu’on n’a pas encaissé, alors Décembre, Janvier, qu’est ce qu’on va faire de ces chèques là si on ne peut plus assurer les cours, c’est catastrophique !!!
 
Et la secrétaire comptable, on la paie comment ? Vite Blandine, il va falloir chercher des ressources financières !!
 
– Le prévisionnel ? Manu ( le président ), on met quoi ? 
– Plus d’évènements, plus de recettes, perte sèche !! Va falloir trouver mais c’est compliqué de se projeter ! Il va falloir se réinventer !
 
Si ça continue, la saison prochaine, on peut fermer !! C’est terrible pour le village !! Allez, on va se battre.. 
 
– Manu, y a des mamans qui râlent ce matin ! 
– Laisse les râler, ça leur fera les poumons ! c’est excellent contre le COVID !
 
Réouvre demain! Ah non pas demain, dans 15 jours ! Tu es sûre ?
 
Appelle la DRAC, ah non ils en savent rien! 
Appelle la préfecture !! non il faut attendre ! 
Apelle la DIRECCTE pour savoir jusqu’à quand demander le chômage partiel.
 
Quoi attendre, les cours, c ‘est demain !! Je vais savoir pour vous, dis-je, j’ouvre !!
 
Oui mais lui, il fait 2 heures avec les mineurs et 4h30 pour adultes, des cours qui ne peut pas faire. On calcule comment ? C’est horrible !
 
Le logiciel n’est pas adapté !! Mais le président en refait un sur mesure avec une révolution numérique ! Seulement, c est long !
 
Refais! Débrouille toi! Refais ton planning !
 
Ah non, c’est demain ! Communique à tes adhérents, vite !
 
Referme pour 1 mois, trouve des solutions, abonne toi à Zoom, mets en place tes cours en visio, motive tes troupes!
 
Réouvre pour les mineurs le 1er, ah non le 15 !
 
Envoie tes mails, des SMS à tous tes élèves, tiens les informés, sois claire!
y a des loupés !! Oui je sais, Macron a dit qu’on était en guerre, on fait !!
 
– Dominique ! Refais ton planning pour couvre-feu 20h, ah non refais ton planning pour couvre-feu 18h, contacte tes profs, trouve comment rentrer 6 jours de cours en 3 !
 
Fais la demande à la mairie si on peut !  Heureux que les équipes de la mairie soient réactives !!
 
Demande du dévouement et de la disponibilité à tous.
 
– Ah non le couvre-feu reste à 20h pour nous ! Ouf!
 
– Ah non, couvre-feu 18h dans 2 jours! Réagis ! Vite! Communique ! Contacte tes profs !
 
Jusqu’à 22h, le président est au téléphone avec les uns et les autres.
 
Envoie un 148 ème mail à tes élèves. On se voit demain matin au bureau, on discute ensemble..
 
La version 376 du planning! Ah non la version 377 ! Te trompe pas !
Ah ben non, en fait referme !! 
 
Pour combien de temps? Tu ne sauras pas !
 
Eddie, Sahra, continuez de vous projeter dans un gala? Vous ne saurez pas!
 
Continuez de vous projeter dans une saison de concours? Vous ne saurez pas!
 
Trouve des idées pour redonner le sourire à tes élèves ! Allez dépêche, tu reçois déjà des SMS te demandant ce que tu comptes faire !!
 
Mais est-ce on a été formé pour ça nous ? Où sommes-nous censés trouver les ressources psychologiques pour faire face ?
 
Avez-vous une idée du temps, de l’énergie, de la force mentale, du self-control que demande cette situation qui dure depuis presque 1 an …?
Aujourd’hui, on commence à SATURE.
 
Sommes-nous encore sensés trouver des solutions? Sommes-nous encore sensés être créatifs et nous réinventer ?
 
Comment sommes-nous sensés faire pour garder le lien avec nos élèves, et tenir notre rôle, quand rien que d’entendre le mot ” ZOOM ” nous donne tous la gerbe ?!
 
Nous sommes DESABUSE !  Et ne parlons de l’aspect financier !! 
On a du souci à se faire !! Je plein les chef d’entreprise, on pense à eux car nous sommes déjà fort impacté !
 
Sommes-nous encore sensés nous endetter avec vos prêts ?
 
Sommes-nous sensés encore demander à nos élèves et parents d’élèves de faire preuve de solidarité ?
 
Parce que clairement c’est ça qu’on ressens aujourd’hui ! Et les enfants ?
 
Et qui va nous ramener tous les élèves que vous avez réussi à démotiver avec tous ces mois de fermeture ?
 
Tous ces élèves, mineurs ou adultes qui se sont habitués à se passer de loisirs, de plaisirs …?
 
Parce que croyez-nous, on en est là !
 
Qui nous accompagne dans le désespoir dans lequel nous sommes en train de nous enterrer ?
 
Vous nous tuez à petit feu !
 
(texte inspiré d’une internaute bénévole elle aussi )
Share Button

One Reply to “On n’en peut plus ! Ce qu’on vit, nous les bénévoles !”

  1. Bravo à toi d’avoir tout tenté et dépensé autant d.énergie pour tenter de maintenir contacts avec les adhérents ,les formateurs et certaines activités quand c’était possible .
    On est tous avec toi ,courage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *